Les lacs Landais

Avec la formation des dunes de sable le long du littoral landais, empêchant les eaux de ruissellement de l’écouler vers l’océan, un chapelet de zones humides se crée (lacs, étangs, marais1). Jusqu’à la fin du Moyen Age, les Landes ne sont qu’une vaste zone humide marécageuse, qui sera domestiquée par l’homme avec le temps2. Seul le bassin d’Arcachon, alimenté par la Leyreet diverses crastes, ne s’est pas refermé.

Pêche du brochet dans les Landes.

Deux grands ensembles sont nés de ces formations, avec du nord au sud :

le lac de Hourtin et de Carcans (Gironde), relié à l’étang de Lacanau (Gironde), lui-même relié au bassin d’Arcachon
l’étang de Cazaux et de Sanguinet (entre Gironde et Landes), relié par le canal des Landes au bassin d’Arcachon au nord et à l’étang de Biscarrosse et de Parentis (Landes) au sud (en contournement du petit étang de Biscarrosse (Landes), et lui-même relié à l’étang d’Aureilhan (Landes) dont l’exutoire vers l’océan est le courant de Mimizan.

 

Pêche du sandre dans les grands lacs landais